Offre de printemps jusqu'à dimanche

Causes, traitement, guérison...

Tout ce que vous devez savoir sur les douleurs cervicales se trouve ici

Ce que vous devez savoir sur les douleurs cervicales


« Dans 90 % des cas, les douleurs à la nuque résultent d’une mauvaise posture due à des activités unilatérales comme travailler sur l’ordinateur, conduire une voiture ou fixer un portable. Les pectoraux raccourcis et la tête poussée vers l’avant peuvent aller jusqu’à multiplier le poids de celle-ci par six, ce qui sursollicite les muscles de la nuque et les vertèbres cervicales sur la durée. » Dr. Torsten Pfitzer, thérapeute holistique de la douleur et coach de santé

La colonne cervicale, c'est quoi ?

La colonne cervicale est à la fois la partie la plus mobile de la colonne vertébrale et une zone extrêmement fragile, c'est pourquoi il est primordiale d'en prendre soin.

Elle a deux rôles principaux : 

Rôle de soutien et de protection. Elle confère un rôle de soutien de la tête et de protection de la moelle épinière.

Rôle dans la mobilité et la posture. Elle permet différents mouvements de la tête et du cou comme la rotation, l’inclinaison, l’extension et la flexion.

 

Pourquoi j'ai mal au cou ?

Les douleurs cervicales sont un signal d’avertissement de votre corps indiquant que le système est déséquilibré ou sursollicité. Elles vous disent que vous devez changer votre routine quotidienne.

Au cours d'une étude réalisée auprès de nos clients Cervicool ayant achetés le Nuage Cervicool™, nous avons relevé 5 principales causes des douleurs : 

(Étude réalisé entre Août 2020 et Janvier 2021).

       1. Une mauvaise posture : 

"Tiens-toi droit", "Redresse-toi" : On a tous déjà entendu cette remarque, et ce n'est pas pour rien !

La principale cause des douleurs et des tensions cervicales peut être une posture trop penchée vers l’avant. Les muscles de votre nuque doivent compenser cette inclinaison en s’étirant et en tirant constamment dans la direction opposée. Cela concerne surtout les personnes qui travaillent pendant des heures sur l’ordinateur et regardent vers le bas en direction de l’écran. À cela s’ajoute une posture des bras orientée vers l’avant pour utiliser le clavier et la souris.

Cette posture du buste est extrêmement contraignante pour les ligaments et les muscles qui entourent des vertèbres cervicales.

       2. Une respiration peu profonde : 

Même votre respiration peut être la raison de tensions cervicales. Au quotidien et lors d’activités principalement en position assise, une respiration mauvaise pour la santé se développe. Vous respirez peu profondément par la poitrine et oubliez de respirer par le ventre.

Conséquence : le diaphragme est trop peu mobilisé, les fascias deviennent adhérents. Pendant l’inspiration, les poumons doivent se gonfler. S’ils ne peuvent pas le faire en direction du ventre, de la cage thoracique ou du dos, il ne reste plus que le chemin vers le haut. Cela vous pousse à relever les épaules et crée des tensions dans la nuque.

       3. Le stress, les douleurs aux cervicales liées au mental : 

Comme toutes les maladies, elles peuvent être causées par une détresse psychologique consciente ou inconsciente. L’excès de stress, le harcèlement, les conflits internes persistants et les traumatismes vécus se manifestent souvent par des douleurs au niveau du dos, de la nuque et de la tête.

La médecine appelle ce transfert des troubles psychiques sur le corps des douleurs psychosomatiques. Le stress s’accompagne souvent d’une contraction des muscles de la mâchoire qui réagissent en interaction avec les muscles de la nuque.

       4. Une mauvaise position pour dormir : 

Lorsque vous dormez avec les vertèbres cervicales pliées ou tournées, vous ressentez peut-être plus souvent des douleurs à la nuque ou des blocages et vous êtes moins souple au niveau des épaules et des vertèbres cervicales le matin au réveil.

       5. Une hernie discale au niveau des vertèbres cervicales : 

Dans le cas d’une hernie discale, on constate une perte d’élasticité des disques intervertébraux due aux déséquilibres persistants dans les tissus musculo fasciaux. Les douleurs peuvent irradier jusque dans les bras. Des picotements et un engourdissement peuvent aussi apparaître. Si c'est le cas, nous vous conseillons de vous rapprocher d'un professionnel de santé pour vérification.

 

Comment soigner ma douleur ? 

Les exercices de décontraction et la chaleur aident à apaiser les douleurs aiguës et les tensions. Un bain chaud ou une bouillotte peut apaiser vos symptômes et vous aider à les surmonter au quotidien. Outre la suppression de la douleur, l’objectif doit surtout être de rétablir la mobilité totale des cervicales. Cela prévient les postures de décharge et évite les douleurs à la nuque. Il est important de faire de l’exercice : les minerves sont de plus en plus rares et heureusement, car des muscles et des fascias immobilisés se raccourcissent et s’emmêlent – et sont encore plus sensibles aux tensions.

Les 4 piliers de l'approche du Nuage CerviCool™ pour soigner vos douleurs :

       1. Le but du Nuage CerviCool n'est pas seulement de vous soulager de la douleur mais bien de la faire disparaître. Il relâche les tensions musculaires profondes, libère la circulation sanguine et les nerfs, et détend les disques cervicaux.

       2. Il redresse jour après jour les mauvaises postures. Sa courbe vous aide à avoir la posture idéale pour soulager vos cervicales parfois trop tendues. Vous pouvez très bien l'utiliser assis pour vous habituer à avoir la bonne posture.

       3. Évadez-vous avec nous. Il apaise vos douleurs, certes. Mais il apaise aussi votre cerveau et nous savons tous que ce n'est pas facile de se déconnecter. 10 minutes sur le CerviCool™ suffisent à vous emmener loin de vos tracas du quotidien et vous permettent de vous ressourcer profondément. Il vous procure les mêmes effets qu'un massage effectué en institut. 

Nous vous conseillons d'écouter des musiques de méditation lors de votre utilisation pour une déconnexion à 100%.

       4. Il vous procure un sommeil réparateur. Vous pouvez très bien l'utiliser comme oreiller. Trouvez une position confortable et reposez-vous grâce à un sommeil plus profond et plus réparateur.

 

Que puis-je faire pour éviter que mes douleurs reviennent ?

Vous voulez éviter d’éprouver des douleurs cervicales sur le long terme ? Alors nous vous recommandons, en plus des exercices ciblés pour des douleurs à la nuque, d’optimiser vos habitudes :

Entraînez-vous à adopter une bonne posture: c’est important pour votre santé, mais ça vous donne aussi davantage confiance en vous. Commencez tout de suite : tirez vos omoplates vers l’arrière et bombez le torse. Veillez à garder votre nuque et le bas de votre dos droit. La plupart des personnes ont du mal à se tenir droites tout au long de la journée. Le Nuage CerviCool vous rappelle d’adopter la bonne posture. Pour éviter les douleurs à la nuque sur le long terme, faites régulièrement des pauses pendant votre journée. Changez souvent de position à votre poste de travail. La position de votre tête et de vos mains restera ainsi la plus équilibrée possible.

Respirez par le ventre: en position assise ou allongée, placez une main sur votre ventre (entre le nombril et la poitrine). Respirez activement contre votre main. Vous remarquerez que cela détend le corps et l’esprit.

Techniques de relaxation: vous pouvez réduire votre stress grâce à des méthodes de relaxation comme le training autogène, la méditation, le yoga, etc. Allongez-vous, positionnez votre Nuage CerviCool™, fermez les yeux, respirez profondément, écoutez de la musique et laissez-vous vous évader loin.

Une position pour dormir qui soulage les muscles: la nuit, vous pouvez soutenir votre nuque avec le Nuage CerviCool pour ne pas vous réveiller le lendemain matin avec des douleurs à la nuque. Les personnes qui dorment sur le ventre tournent souvent leurs vertèbres cervicales à l’extrême. Cette position n’est pas recommandée pour dormir. Nous vous conseillons de vous endormir avec la nuque et dos le plus droit possible.